Après un début d’année sur les chapeaux de roues nous vous présentons ici la nouvelle version de la plateforme Simplicité. Il s’agit de la Simplicité version 3.2 officiellement disponible depuis début janvier.

Basée sur le signe de la maturité, cette version concrétise un année de R&D dans tous les domaines afin de proposer la meilleure expérience possible de création d’application métier.

Voici un résumé des principales nouveautés de Simplicité version 3.2

Simplicité étant une plateforme auto-interprétée, les performances sur le chargement des données et la gestion de la mémoire sont primordiales.
C’est pourquoi nous continuons le travail de fond qui consiste à améliorer et peaufiner la gestion du cache et le chargement des objets. Vous le constaterez tout de suite, dés la connexion (2x plus rapide) et lors de l’affichage des listes complexes par exemple.

Lors de la mise en place de la plateforme Simplicité en tant que back-end de la start-up Lofty, nous avons été amenés à travailler avec 3 front-end différents (Web, iOs et Android). Cette expérience nous a permis d’affiner et de compléter les API mises à disposition via REST/JSON.

lofty-homepage

 

Sur un autre axe, nous avons simplifié la création de page spécifique à l’intérieur de la plateforme. Le développement d’un front-end à destination d’utilisateurs externes, est dorénavant bien plus aisé. Un bon exemple est le simulateur Retour en France disponible depuis début février.

 

 

Retour en France

Pour les administrateurs et les designers d’applications, nous avons amélioré la gestion des logs des erreurs. Maintenant, le nom du script et le code incriminé apparaîtront lors d’une erreur de compilation ou de runtime. Pour rappels, les logs sont également disponibles dans la console du navigateur.

De plus, de nouveaux mécanismes de mises à jour sont disponibles pour les clients Cloud. D’une part, vous pouvez maintenant passer automatiquement d’une version 3.0 à une version 3.2, d’autre part, la mise à jour des patchs de maintenance se fera de manière automatique. Plus besoin de savoir à quel patch vous étiez, les scripts de mise à jour sont devenus intelligents.

La plateforme Simplicité étant surtout dédiée au professionnel de l’IT, elle n’est pas faite pour réaliser des choses « simplistes », mais bien pour rendre simples les choses compliquées. Néanmoins, conscients que la plateforme nécessite un peu d’entrainement et afin faciliter sa prise en main, nous avons mis en place un mode découverte. Le Easy Mode. Celui-ci permet de découvrir les concepts clés et de créer une première application simplement via une suite d’écrans. Vous pouvez tester ce mode en vous créant une sandbox (disponible pendant 1 mois) directement en ligne.

Nous avons également travaillé sur notre écosystème, puisque de nouveaux modules sont disponibles sur nos ressources. Qu’il s’agisse de nouvelles fonctionnalités comme le module Markdown qui permet de gérer sa documentation dans Simplicité, ou de modules utilitaires comme BootStrapTools, fournissant des outils de création de front-end.

 

Boostrap tools

Ci-après une liste non-exhaustive des nouveautés de la v3.2 dont vous retrouverez les captures d’écrans et les exemples nécessaires à leur bonne compréhension ici : ressources Simplicité.

Au menu

performance
Performances
– Le core cache contient toutes les définitions de tous les objets.
– Au démarrage toutes les définitions sont lues en 1 seconde.
– Beaucoup moins d’accès base de données lors d’instanciation des objets.
– Optimisation du chargement des listes avec des règles complexes
– Le login est 2 fois plus rapide
outils
Outils
– Remplacement de l’applet JAVA permettant d’envoyer un feed-back de l’utilisateur par une version plus moderne en HTML5
– Prise en charge de l’authentification OAuth2 de l’État « France Connect »
– Gestion des codes barres EAN
– Intégration de l’éditeur HTML TinyMCE pour la gestion des champs HTML
– Possibilité d’ajouter des datasources externes (avec Tomcat) directement dans Simplicité
– Le module diff a été amélioré sur le traitement des images, des scripts, des ressources
– Ajout de l’authentification SAML
chgts
Petits changements, grosses améliorations
– Toutes les actions sur les objets sont paramétrables, c’est le cas des 3 boutons « Enregistrer », « Enregistrer / Fermer » et « Fermer ». Souvent, source de questions, ces 3 boutons sont paramétrables au niveau de chaque objet.
– Refonte du modeleur graphique : gros avantage de la plateforme Simplicité, le modeleur graphique permet d’avoir une vue du métier et de naviguer dans celui-ci. Or il pouvait être mis à rude épreuve dans le cas de modèles complexes. Ce n’est maintenant plus le cas. Vous pouvez profiter de cet outil même avec un diagramme comportant de nombreux objets et de nombreux liens.
– La gestion de modules passe une étape avec l’ajout de liens entre modules. En créant un lien entre 2 modules, vous construisez le squelette de votre application. Plus d’erreur possible en supprimant un module qui serait utile à un autre.
– Un nouveau module Markdown pour gérer la documentation directement dans la plate-forme.
UI
UI
– les menus peuvent être minimisés, lorsque la taille de l’écran nécessite plus de place.
– l’historique de navigation a été remplacé par une icône horloge.
– des raccourcis sont disponibles pour chaque utilisateur en haut à droite de l’écran
exploitation
Exploitations
– Toujours plus de métriques par défaut : ajout de la liste des user-agent des navigateurs.